Publié le 28 Juillet 2014

L'été, c'est l'époque des grandes vacances pour les humains. Pour les animaux, ce n'est pas toujours aussi follichon. En tout cas, c'est l'impression que donnent les chiens ci-dessous, qui sont pourtant hébergés dans un "petlodge" des plus étoilés. Heureusement qu'il y a les webcams pour s'assurer que Médor et Pompon vont bien depuis les plages du Brésil.

Les chiens aussi ont droit à des vacances
Les chiens aussi ont droit à des vacances
Les chiens aussi ont droit à des vacances
Les chiens aussi ont droit à des vacances
Les chiens aussi ont droit à des vacances

Publié le 2 Février 2014

En 1800, l'instruction obligatoire n'en était qu'à ses débuts en France. Elle ne sera vraiment effective qu'en 1882 avec Jules FERRY. Et pourtant, en 1800, il est bon de savoir signer (écrire, on verra plus tard), au moins pour signer les registres d'état civil pour déclarer la naissance des enfants ou pour signer les actes de mariage. Mais il est très difficile de signer son nom quand on a plus l'habitude de manier la faucille ou le marteau, plutôt que la plume. C'est pourquoi on trouve dans les anciens registres des signatures, qui nous paraissent aujourd'hui étonnantes tant elles semblent être celles d'élèves de maternelles, alors que ce sont bien des adultes majeurs et vaccinés. Les temps changent, et c'est tant mieux.

Exemples de signatures en 1800

Exemples de signatures en 1800

Bien sûr, ces signatures ne sont que des cas particuliers. On les trouve généralement dans des petites communes de campagne, où la scolarisation est plus difficile et où les enfants, même très jeunes, ont plus à apporter aux champs que sur les bancs de l'école. Dans les villes, la plume est beaucoup moins gauche, elle est même souvent très stylée.

Publié le 12 Janvier 2014

J... a remarqué quelque chose de très surprenant: l'histoire de l'Amoco Cadiz, ce pétrolier qui déversa 220 000 tonnes de pétrole brut sur les côtes bretonnes en mars 1978, passionne les enfants. Imaginer ce bateau géant se casser sur des cailloux et tous les gens venir pour nettoyer les plages et sauver les poissons et les oiseaux, les fait mystérieusement tourner en boucle. "Raconte-moi encore la Moco !" "Encore !" "Mais, c'était quoi la Moco, j'me souviens plus très bien, tu veux bien me raconter la Moco ?!!".

Donc, J... en a fait un dessin pour enfants. Le voici un peu plus bas, avec le photomontage préparatoire juste avant.

Photomontage préparatoire.

Photomontage préparatoire.

Le dessin final de l'Amoco et du sauvetage des oiseaux.

Le dessin final de l'Amoco et du sauvetage des oiseaux.

Publié le 22 Juillet 2013

Les bidouilleurs, programmeurs, électroniciens et scientifiques de tous poils ont trouvé un nouveau dada: le smartphone. A priori, ça a tout l'air d'être l'invention du siècle tant ils essaient de tout faire avec. Au-delà des banales fonctions horloge, réveil, boussole, GPS, appareil photo, caméra, radio, baladeur, vidéo, TV, magnétoscope, radio-réveil, chronomètre, tachymètre, podomètre, calculatrice, lampe de poche, carte bleue, carte orange, et autres téléphones, les visionnaires du futur cherchent à tout faire faire avec ce petit bout de métal et de plastique qui traine dans la poche de près de 5 milliards d'habitants de la planète. Voici une liste des nouvelles fonctions qu'ils nous préparent pour les années à venir.

Protection

- Un smartphone pour protéger les piétons

- Un air-bag dans le smartphone

- un smartphone pour éviter les requins

- un smartphone pour goûter les aliments empoisonnés

Automobile, mobilité

- un smartphone pour démarrer sa voiture

- un VTT électrique piloté par smartphone

- un smartphone pour apprendre à conduire

- un vélo à boite de vitesse piloté par un smartphone

- le smartphone ticket de bus

- un smartphone pour garer sa voiture

- un smartphone pour éviter les embouteillages

- l'auto-partage via smartphone

Drones

- un drone sous-marin piloté par smartphone

- une libellule géante pilotée par smartphone

Vision

- un microscope dans le smartphone

- un vidéoprojecteur dans le smartphone

- un flash dans un smartphone

- un smartphone pour voir à travers les murs

Capteurs physiques

- un compteur Geiger dans le smartphone

- la reconnaissance gestuelle dans un smartphone

- un smartphone spectrophotomètre

- un capteur de mercure dans un smartphone

- un smartphone pour lire les code-barres

Médical

- un capteur d'ondes cérébrales dans un smartphone

- un smartphone pour mesurer le rythme cardiaque

- Dépister le SIDA avec un smartphone

- des échographies sur smartphone

- un robot d'imagerie médicale piloté par smartphone

- le diagnostic médical en temps réel grâce à un smartphone

- un smartphone pour protéger sa peau

- un smartphone pour ne pas grossir

- un smartphone pour faire des radios

Jeux

- un smartphone pour résoudre les Rubik's cube

Espace

- Le smartphone-satellite

- Piloter un robot sur Mars avec un smartphone

- un smartphone pou prédire les aurores boréales

Psychologie

- un capteur d'émotions humaines dans un smartphone

Divers

- un smartphone pour prévenir des tremblements de terre

Et voila, c'est bien assez. Bien sur, il y a plein d'autres idées merveilleuses qui sortiront dans les prochains mois et les prochaines années, mais cela rendra-t-il les smartphones plus smart ? En fait, la vraie question serait plutôt: "les smartphones rendront-ils les humains plus smart" ? Il n'est pas nécessaire d'attendre la singularité technologique pour répondre à cette question: il suffit de regarder autour de soi dans la rue pour voir que ce n'est pas le cas. En tout cas, pas pour l'instant...

Publié le 17 Juillet 2013

Le blog à J... vit principalement du succès d'un vieil article qui listait près de 500 tutoriels GIMP. Mais les choses évoluent tellement vite sur internet que bon nombre des liens indiqués à l'époque sont morts. Or cet article attire toujours autant de fidèles, qui sont bien embêtés lorsqu'ils ne peuvent pas trouver les bonnes recettes. Donc voici un tutoriel sur mesure, fait tout exprès pour un fidèle lecteur, que nous appellerons Terminator pour protéger son anonymat.

La demande de Terminator est simple: comment ajouter un tatouage sur une photo avec Gimp ?

Pour faire court, nous ne nous demanderons pas pourquoi Terminator veut ajouter un tatouage. Donc supposons qu'il hésite à se faire tatouer et qu'il veut donc voir ce que cela donnerait. Pour suivre la démarche, prenons 3 images:

  • une photo naturelle de Terminator (photo prêtée par Ursulin),
  • un tatouage tribal pour l'épaule, trouvé ici,
  • et un tatouage plus percutant, trouvé ici. (pour votre cas, vous n'aurez sans doute pas besoin de cette troisième photo)
Les 3 photos pour faire le montage.

Les 3 photos pour faire le montage.

Alors comment faire ce montage ?

1 - D'abord, démarrez Gimp. Pour la suite, les menus correspondent à la version 2.6.6.

2 - Menu Fichier, Ouvrir en tant que calques: Chargez vos deux photos.

3 - Pour avoir toute la place qu'on veut, menu Image / Ajuster le canevas aux calques.

Vous devriez voir quelque chose comme ça.

Vous devriez voir quelque chose comme ça.

Vous devriez donc avoir sous les yeux quelque chose comme sur la photo ci-dessus: les trois images superposées et les 3 calques dans l'onglet "calques" à gauche.

4 - Réordonnez les calques pour que la photo principale soit en bas et les tatouages au dessus.

5 - Masquez les calques de tatouages dont vous n'avez pas besoin tout de suite en cliquant sur l'oeil ouvert à gauche de la vignette du calque.

Avant de démarrer, pour éviter toute publicité abusive, effaçons la marque du fer à repasser en utilisant l'outil de clonage, et un petit coup de barbouillage pour faire disparaitre les contrastes peu naturels.

Nous allons commencer par coller sur l'épaule de Terminator le tatouage tribal. Il va falloir le positionner, le redimensionner, le tourner et le déformer pour qu'il se colle bien sur l'épaule (avec les outils entourés en rouge sur la photo suivante).

Vous êtes ici.

Vous êtes ici.

6 - Pour bien voir ce qu'on fait, on va rendre le tatouage du premier plan transparent (mais seulement le blanc). Le plus simple pour ceci, c'est d'utiliser le mode "multiplier" dans le menu déroulant au dessus de la liste des calques: il faut bien sur que le calque du tatouage soit sélectionné.

7 - Ensuite, avec l'outil de déplacement (avec 4 grosses flèches bleues nord sur est ouest), déplacez le calque pour le placer sur l'épaule.

8 - pour éviter de se trimbaler un calque trop grand lors des différentes transformations, il faut utiliser le cutter pour retailler le calque du tatouage uniquement: dans les options de l'outil, il faut cocher "calque actuel uniquement".

9 - Ensuite, redimensionnez, déplacez, tournez le calque du tatouage de façon à ce qu'il se place bien sur l'épaule, et suive la perspective. Si vous faites pareil avec votre deuxième tatouage, vous devriez obtenir ceci:

Comment ajouter un tatouage sur une photo avec Gimp ?

A vue d'oeil, le tatouage sur l'épaule a l'air pas mal, mais le crane fait vraiment toc, c'est parce qu'il est trop sombre par rapport au reste de l'image. Il faut donc maintenant jouer avec le mode de fusion du calque pour rendre l'ensemble plus réaliste.

10 - Un moyen rapide de diminuer ce contraste consiste à augmenter la transparence: dans la liste des calques à gauche, au dessus des calques, il faut jouer avec le curseur de l'opacité.

11 - Ensuite, remettez tous les calques à la même taille (Menu Image / Ajuster le canevas aux calques), et fusionnez tous les calques (menu Image, Aplatir l'image).

12 - Enregistrez votre image et admirez le résultat:

Et voila le résultat ! La classe, non ?

Et voila le résultat ! La classe, non ?

Dans un prochain tutoriel, nous aiderons Terminator à devenir un vrai Terminator: des abdos, des pectoraux et un fer à repasser sans fil piloté par iPhone !

Publié le 13 Juillet 2013

Dans les registres de l'OMS, on trouve toutes les statistiques européennes concernant la syphilis. Hum, très intéressant... On y apprend par exemple que cette maladie écœurante est toujours bien présente en Europe et qu'elle touche quelques personnes sur 100000. La maladie est assez rare en France, mais beaucoup plus présente dans les pays de l'Est. Et c'est là que les choses deviennent surprenantes.

Nombres de cas de Syphilis lors du pic de 1997.

Nombres de cas de Syphilis lors du pic de 1997.

Sur la figure ci-dessus, on voit l'évolution du nombre de cas de syphilis dans les pays de l'Est de l'Europe. Et l'évolution est très étonnante. Jusqu'en 1990, la maladie semble disparaitre progressivement, mais les statistiques explosent dès 1993. Le nombre de cas augmente de façon exponentielle: il est multiplié par 50 dans la fédération russe ! Pourquoi un tel relâchement des politiques de prévention ? Est-ce du à l'ouverture du bloc de l'Est ? J... ne sait pas. En tout cas, les choses sont à nouveau sous contrôle puisque les cas sont de plus en plus rares depuis 1998 et on retrouve dans la plupart des pays des chiffres inférieurs à ceux d'avant la crise.

Occurrences de syphilis dans les pays les moins touchés.

Occurrences de syphilis dans les pays les moins touchés.

Mais il y a quand même un truc bizarre: à part les pays de l'Est, le reste de l'Europe reste à des niveaux de contamination très faibles, sauf un pays qui sort du lot: Monaco ! Et oui, tous les pays présentés ci-dessus ont des taux de contamination inférieurs à 15 pour 100000 personnes, sauf Monaco, qui atteint 41 pour 100000 en 2008 ! Ce qui est surprenant aussi, c'est que ce point de Monaco en 2008 est la seule année qui est renseignée dans la base de données: il n'y a aucune autre valeur pour Monaco...

On est alors en droit de se poser une question: ce point de 2008 est-il exceptionnel ou un taux si élevé est-il commun à Monaco ?

  • Si ce point de 2008 est exceptionnel et que Monaco a normalement des taux plus faibles, que s'est-il passé à Monaco en 2008 pour qu'il y ait un tel nombre de personnes atteintes de la syphilis ? Une recherche rapide ne fait état d'aucune partouse géante à cette époque. Et vues les évolutions observées dans les pays de l'est, on n'atteint pas un taux élevé du jour au lendemain.
  • Si ce point n'est pas exceptionnel, cela veut dire que Monaco est une exception sur la carte de l'Europe, une sorte de refuge pour syphilitiques, le paradis du Tréponème Pâle. Et ce serait peut-être une explication du manque de données disponibles: posséder le record de syphilis d'Europe de l'Ouest n'est pas très vendeur pour une principauté qui veut attirer les millionnaires... D'ailleurs, on peut se demander si ce ne sont pas le milliardaires eux-mêmes qui attirent la maladie: les nouveaux milliardaires venus de Russie ont peut-être amené la bactérie avec eux. Et la prostitution des pays de l'Est a peut-être joué un rôle également.

Conclusion

  • Si vous êtes syphilitique et pauvre, vous trouverez plein d'amis de jeu en Europe de l'Est.
  • Si vous êtes syphilitique et riche, c'est à Monaco que vous devez aller.
  • Si vous êtes en bonne santé, évitez l'Europe de l'Est et Monaco.

Rédigé par J...

Publié le 8 Juillet 2013

La toile fourmille de sites remplis de données que personne n'exploite jamais, et c'est bien dommage à l'ère de l'information. Voici un exemple illustratif de ce qu'on peut sortir d'un lot de données a priori banales.

Evolution de la consommation anuuelle de bière dans les principaux pays d'Europe de 1960 à 2010 (en litres d'alcool pur par habitant)

Evolution de la consommation anuuelle de bière dans les principaux pays d'Europe de 1960 à 2010 (en litres d'alcool pur par habitant)

Cette figure présente la consommation de bière par habitant en Europe (source OMS). Les données de 24 pays sur 50 ans sont représentées, donc c'est un sacré bordel. On remarque déjà une très grande disparité entre les pays, puisqu'on trouve tout en bas la Turquie où on buvait en 1960 20 fois moins de bière qu'en Allemagne. En 2010, le citoyen turque buvait l'équivalent d'un litre d'alcool pur en bière, soit environ 25 litres de bière par an, soit une centaine de demis.

On voit par la même occasion que certaines nations ont une descente beaucoup plus abrupte. Par exemple, les irlandais avant l'an 2000 ont battu le record avec 250 litres de bière par an et par habitant, soit environ 3 demis par jour, tous les jours. Dans l'absolu, ca parait peu puisque c'est tout juste de quoi remplir une baignoire.

On peut pousser l'analyse en remarquant que la consommation augmente dans tous les pays entre 1960 et 1970. Sauf en Suisse ! Étonnamment, la Suisse était à l'époque le seul pays où la concommation commencait déjà à reculer. Pourquoi "déjà" ? Parce qu'aujourd'hui, la consommation diminue dans tous les pays d'Europe, sauf en Turquie, mais ils partent de tellement bas, qu'ils ne peuvent que monter. Cela veut dire que tous les pays d'Europe sont passés par un maximum de consommation, mais le plus intéressant, c'est de voir quand ce pic est passé et comment il s'est passé. Voici les évolutions en 4 catégories:

Pays qui ont commencé à réduire leur consommation avant 1985.

Pays qui ont commencé à réduire leur consommation avant 1985.

Dans la première catégorie, on place tous les pays qui ont commencé à arrêter la bière avant 1985. Bizarrement, il s'agit de tout le nord-ouest continental de l'Europe et le Royaume-Uni, que des pays frontaliers. Comme quoi, l'arrêt de l'alcool est partiellement contagieux. Les premiers à arrêter étaient l'Allemagne, la Belgique et le Luxembourg, vers 1970-1973 et il a fallu 10 ans pour que le mouvement se propage chez les Danois qui restaient bien accrochés à leurs chopines.

Pays qui ont commencé à réduire leur consommation entre 1985 et 2005.

Pays qui ont commencé à réduire leur consommation entre 1985 et 2005.

Les pays qui ont arrêté entre 1985 et 2005 se trouvent un peu partout en Europe et ont été beaucoup plus hésitants. La Hongrie a arrêté en 1990 et la République Tchèque en 2005 seulement. Les Irlandais, eux, ont eu beaucoup de mal: en 1973, ils ont fait une première tentative, qui s'est bien passée pendant 15 ans, mais ils ont fait une grave rechute et ont battu tous les records en 1999 en frôlant la barre symbolique des 10 litres d'alcool pur par an et par habitant. Depuis, ils ont repris la diète, et ont presque réduit leur consommation de moitié.

Pays qui ont découvert la bière en 1995 et ont le gueule de bois depuis 2008.

Pays qui ont découvert la bière en 1995 et ont le gueule de bois depuis 2008.

Le troisième groupe est particulièrement intéressant, même si les interactions ne sont pas claires. Il regroupe la Pologne, la Roumanie, la Fédération russe et l'Islande. Ils ont tous connu une explosion de la consommation à partir de 1995, sont passés par un pic en 2007 et sont actuellement en désintox. Pourquoi une telle évolution ? Pour les 3 premiers (Pologne, Roumanie et Russie), on pourrait se dire que la chute du bloc de l'Est dans des années 90 a changé les habitudes de vie en ouvrant les marchés, même celui de la bière, et que tout ceci aurait fait monter la consommation. La chute à partir de 2008 peut assez naturellement être liée à la crise (subprimes et autres entourloupes de la finance).

Mais pourquoi observe-t-on pareil en Islande, alors que ce pays n'a rien à voir avec l'ancienne Europe de l'Est ? Que s'est-il passé après 1989 en Islande qui puisse expliquer cette subite consommation de bière ? Voici quelques dates utiles:

  • 1989: Visite officielle du Pape Jean-Paul II. C'est effectivement une bonne raison pour se mettre à boire.
  • 1990: La chasse à la baleine est suspendue (elle ne sera réouverte qu'en 2003). Sachant qu'ils ne chassent pas tous la baleine et qu'un chasseur de baleine au chômage ne boit pas plus que son poids par jour, ce n'est pas ce qui explique le pic.
  • 1992: L'Islande rejoint l'Espace Économique Européen. C'est aussi une bonne raison de se mettre à boire ?
  • 1996: Élection de Ólafur Ragnar Grímsson à la présidence de l'Islande. Il succède donc à Vigdís Finnbogadóttir, qui était la première femme élue à la tête d'un État constitutionnel, au pouvoir depuis 16 ans.

Au vu de ces 4 dates, il parait évident que c'est la visite du Pape qui a plongé les islandais dans l'alcool.

Pays qui ne savent pas trop s'ils aiment la bière ou pas.

Pays qui ne savent pas trop s'ils aiment la bière ou pas.

Enfin, dans ce grand classement des pays qui boivent de la bière, il en reste 4, qui ne savent pas trop ce qu'ils veulent: la Grèce, l'Italie, la Norvège et la Turquie. On a vu que les Turques s'y mettaient doucement, un peu comme les Italiens. Par contre, on dirait vraiment que les Grecs et la Norvégiens se forcent pour maintenir une consommation moyenne digne des pays européens.

Rédigé par J...