Publié le 26 Mars 2006

Voici deux nouveaux photomontages qui ont eu leur petit succès sur Déficréatif (voir l'article sur ce site). Le thème du concours était "ombre et lumière" et la catégorie "composite beau". J... a donc envoyé les deux montages ci-dessous et ils sont arrivés en tête.

Le premier, "Perpétuité pour les escargots", est construit à partir de seulement deux photos: une passoire et un escargot. La difficulté a consisté à redessiner la passoire qui était percée de quelques trous, et il a fallu les transformer en rainures pour représenter les barreaux d'une prison. Ensuite c'est toutes les ombres qui ont été redessinées. La version finale contient tout de même 15 calques.

L'autre montage, le tire-bouchon pianiste, est beaucoup plus simple techniquement: il est construit à partir de 3 photos: le tire-bouchon, le piano et le rideau. Les difficultés ont consisté à effacer le pianiste qui jouait, intégrer le rideau derrière car le décor d'origine était trop moche et surtout à bidouiller le tire-bouchon. En effet, à l'origine, le tire-bouchon est vu d'en-dessous: or pour la photo il faut le voir du dessus. Il a donc fallu redessiner la jupe et différentes parties. C'est d'ailleurs pour cela, qu'il y a quelquechose d'incohérent dans les reflets. Ensuite les spots ont été rajoutés, mais c'est plutôt raté au niveau du sol.

Rédigé par J...

Publié dans #photomontages

Publié le 19 Mars 2006

A défaut d'un truc qui déchire, voici un petit applet Processing qui trace des figures géométriques à partir de lignes de couleur.

A l'origine, cet applet était censé faire la transposition en 3D du kryll présenté il y a peu de temps. Mais en 3D, le kryll est beaucoup trop lent, surtout qu'il faut le faire tourner dans l'espace et qu'il faut travailler avec des volumes plutôt qu'avec des lignes si on veut voir quelque chose... Donc, le kryll 3D, c'est pas pour tout de suite, peut-être quand J... aura changé de PC.

Donc, qu'est-ce qu'il y a dans cet applet ? Deux innovations:
- tout d'abord, même si ca ne se voit pas, c'est fait en 3D... c'est pas malheureux puisque c'était quand même l'objectif de départ. D'ailleurs, les connaisseurs qui iront voir dans le code source de l'applet sont invités à ne pas faire de commentaire moqueur quant à l'utilisation abusive et inutile des popmatrix() et pushmatrix()...
- l'autre innovation c'est l'interactivité: en déplaçant la souris sur la fenêtre graphique de l'applet, vous modifiez les paramètres à tel point que vous pouvez voir soit la structure 3D, soit seulement le résultat. Ca change aussi le résultat final, plus ou moins anguleux.

Pour lancer l'applet, il suffit de cliquer ici.

Pour les questions spécifiques à Processing, merci d'utiliser les commentaires de cet article.

N'hésitez pas à laisser des commentaires et des critiques, ou même des commandes, ça donnera de nouvelles idées à J..

Rédigé par J...

Publié dans #dessins

Publié le 12 Mars 2006

Cette fois, c'est clair: ce script Processing ne mènera à rien.

Quel était le principe ? Prenez un image. Retracez-là en utilisant ses couleurs et en déplacant le pinceau selon les iso-couleurs de l'image. Normalement, on doit obtenir la même image avec un effet de peinture, qui ressemble à de l'impressionnisme ou au moins la trace d'un pinceau plus réel. Le problème, c'est que le réglage des caractéristiques du pinceau et du déplacement sont très délicats. Tellement délicat qu'il faut les adapter à presque chaque image. Et ca donne ce genre de résultat: une rose qui était une photo et qui ressemble maintenant plus à un dessin.

Quel est l'intérêt ? Sans doute aucun, puisque des logiciels comme Photoshop ou Gimp ont surement des outils préprogrammés qui permettent de donner de tels effets de peinture.

Mais alors pour quoi s'acharner ? Parce que si on va un peu plus loin et qu'on travaille avec deux images différentes (une pour les couleurs, une autre pour les courbes iso-couleurs), alors, là, on obtient des choses plus intéressantes. Le genre de chose présenté sur cette image.

Ici, c'est un autoportrait de Rembrandt qui donne les couleurs, et les déplacements viennent de la Joconde renversée. Ce n'est pas vraiment beau (merci quand même à  Rembrandt pour les couleurs !), mais c'est déjà mieux. Mais si on fait pareil avec d'autres tableaux (Le Caravage et Van Gogh y sont passé aussi), on obtient pas forcément quelquechose.

... le bateau tombe à l'eau. Qu'est-ce qui reste ?

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 10 Mars 2006

Il y a des jours comme cela, où on a beau tester différentes expressions, modifier l'algorithme, changer les directions de déplacements, bidouiller les gradients, jouer sur les épaisseurs et les transparences, calculer l'altitude en fonction des toutes les couleurs, mais rien de tout cela n'aboutit à rien. Voici à peu près l'état d'esprit de J... aujourd'hui. Quelques heures passées à trafiquer tout ce qui est possible pour n'aboutir à rien sauf les deux images ci-dessus: La Joconde et un Van Gogh savamment massacrés par un script qui garde encore le mystère de ce qu'il pourrait peut-être donner...

Rédigé par J...

Publié dans #dessins

Publié le 8 Mars 2006

Comme l'ancien concours "Le reconnaitrez-vous" a connu un succès considérable, J... a décidé de vous en proposer un nouveau, mais celui-ci est basé sur un script Processing dynamique: la Figure ci-contre montre un exemple de ce que fait le script: "Oh, mais c'est très moche" direz-vous. "Oui, vous avez raison" dira J.... Mais le mieux est quand même de participer au jeu.

Comment faire ?

Ils sont 10: 10 personnalités connues dont vous verrez les portraits apparaître progressivement. A vous de les reconnaitre, le plus vite possible si possible. Chronométrez-vous si vous voulez, de toute façon, on vous fait confiance.

Pour accèder à l'applet Processing, il suffit de cliquer ici. Ca vous lancera aléatoirement un des 10 portraits. Une fois que vous l'avez reconnu, il suffit de réactualiser la page internet par les boutons de votre navigateur et vous aurez un nouveau portrait. Ensuite, revenez ici et laissez vos réponses dans les commentaires de ce message.

Pour ceux que cela intéresse, le script est basé sur le mouvement de particules qui se déplacent sur un terrain vallonné: elles accélèrent quand ça descend, et ralentissent quand ça monte, puis parfois elles font demi-tour et tournent comme dans une piste de bobsleigh. Ca donne des trucs très simples quand le terrain est très simple (cf. image ci-dessus) mais ça donne des trucs très compliqués quand la surface du terrain correspond au relief d'une image en noir et blanc (comme dans le jeu).

Si vous avez des questions, n'oubliez pas la mini-FAQ Processing.

Publié le 7 Mars 2006

... se lève avec des fers aux pieds.

Allez sur ce blog, lisez cet article "internet symphonique" et écoutez le morceau associé.

Ensuite, pensez à la musique de Bartok.

Ensuite demandez-vous qui est le plus créatif ? Est-ce Bartok ? Est-ce celui qui a créé l'applet en Java qui permette d'entendre cette musique et qui l'offre à qui veut l'entendre ? Ou est-ce le traffic internet qui est à l'origine de cette musique ?

Parce que J... utilise Gimp, Processing, Scilab, Open Office, Filezilla, HTML-Kit, LaTeX, Ghostscript, Ghostview, Irfanview, Virtualdub, et parce que tous ces logiciels sont libres, J... est libre. Et il est libre de créer.

Ne privons pas la libre création.

Parce que la création ne s'arrête pas à la musique, J... a signé la pétition contre la loi DADVSI.

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 6 Mars 2006

Une sorte de blob vibrant, vivant au fond des océans les plus profonds, et traversé par des courants électriques, c'est à peu près le résultat que donne ce nouvel applet Processing.

En cas de problème, laissez un commentaire sur la mini FAQ.

Rédigé par J...

Publié dans #dessins