Publié le 24 Mars 2008

Puisqu'avoir le plus haute tour du monde peut sembler ridicule s'il n'y en a pas d'autres à côté, les constructeurs de l'extrême choisissent parfois de construire horizontalement: ils font des villes nouvelles, des "masterplans" et des "waterfronts". Peu importe ce que ca peut coûter (on compte ici en dizaines de milliards), l'essentiel c'est d'avoir la plus grande, la plus dynamique, celle qui relie "the city to the ocean", avec des hotels grand luxe et si au passage, elle peut être un peu plus "green" que les autres, c'est mieux, mais c'est pas indispensable non plus. Alors voici une sorte de top 12 des projets de villes nouvelles pour les années à venir.

1 - Dubai

Inutile de présenter Dubai, c'est la ville de tous les extrêmes. Alors que ce n'était qu'un désert en 1980, on y trouve déjà la plus haute tour du monde (Burj Dubai) et aussi le projet de la plus haute tour (Al Burj) qui dépassera bien sûr la précédente. Le degré de construction de cette ville est tel que 20 % des grues du monde se trouvent à Dubai... Et les projets sortent des tiroirs tous les jours: îles artificielles, marinas, hotels super luxe, échangeurs délirants, métro-trams-qui-volent-et-qui-vont-sous-l'eau... A tel point qu'on se demande s'ils vont trouver des gens pour remplir tous ces immeubles. Voici la vue satellite du projet:


En haut de l'image, de gauche à droite, on peut voir les 4 mégastructures artificielles qui vont être gagnées sur la mer: Palm Jebel Ali, Palm Jumeirah, the World et Palm Deira. Ca vaut bien une petite vidéo pour voir l'ampleur du truc:



2 - Karachi (Pakistan)


Dans le genre "projet d'envergure qui sait se vendre", Karachi tient la palme, à défaut d'en construire une. Mais il y a quand même des îles artificielles, des ponts, une grande tour symbolique et des "highways from city to ocean".



3 - Hong-Kong


Quand une ville devient étouffante, il faut lui donner de l'air, et le réamménageent du bord de mer est toujours un solution qui permet de faire plaisir à ses électeurs. Il y a donc un gros projet de bord de mer à Hong-Kong, mais le choix final n'a pas encore été fait. L'image ci-dessus en est un (s'il est retenu tel quel, je me fais architecte, ca a l'air sympa comme métier). La vidéo ci-dessous en est un autre (s'il est retenu, je me fais architecte, ils ont besoin de sang neuf dans ce métier.)



4 - Alger 2015


Voici un projet qui commence à faire son buzz mais sur lequel il est très difficile de trouver des infos vraiment claires tellement il y a de projets en algérie à l'horizon 2015. Y'en a même qui disent que c'est à cause des pétrodollars...

5 - Perth (Australie)


Peu de gens connaisent Perth en australie alors que c'est pourtant une des plus grandes villes. Mais c'est une ville qui souffre d'être presque au bord de mer, mais seulement presque, et depuis le temps que la ville existe, le lien n'avait jamais vraiment été fait. Donc, ils ont décidé de le faire, avec des super trucs, des galeries commerciales, des boites de nuit, des magasins, des pubs, des restaurants...


6 - Moscou (Russie)

Ce projet n'est pas vraiment une ville nouvelle, mais ce batiment est tellement grand qu'on pourrait y faire tenir une ville. Il s'agit du projet "Crystal Island", qui sans être une surface gagnée sur la mer est une implantation sur un ilot de terre inexploitée. Ce projet donnerait vie au plus grand batiment du monde: 450 mètres de haut et près de 1 millions 300 000 mètres carrés.



7 - Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis)

Le Moyen-Orient est une zone de croisance incroyable en ce moment, et il y a beaucoup de pétrodollars qu'il serait bon d'investir histoire de s'assurer des rentrées d'argent pour quand il n'y aura plus de pétrole. Donc on construit des villes nouvelles. Seul l'avenir nous dira si ce sont des paradis sur terre ou les futurs ghettos, semblables à ceux qu'on a construits dans les années 60-70.



8 - Le Caire (Egypte)

Quand une ville de plus de 4000 ans voit sa population grandir, on comprend qu'il faille l'agrandir, donc Le Caire a aussi son projet de ville nouvelle.



9 - Cheng Qiao, Shanghai, Chine

Vue la croissance économique de la Chine, on comprend qu'il faille construire de nouvelles villes, mais il y a tellement de projets qu'on ne peut pas tous les mettre dans ce classement. Alors en voici un.



10 - Bilbao (Espagne)



11 - Kuala Lumpur (Malaisie)



12 - Duong Noi (Vietnam)


Bien sûr, il y a d'autres projets. Mais on ne peut pas tous les mettre ici. Et puis il y en a qui ne sont pas intéressants. Il y en a d'autres par contre, qui sont plutôt surprenants, comme celui d'Istanbul. Ici pas besoin de faire le lien entre la ville et la mer, non loin de là. S'il faut construire une nouvelle ville à Istanbul, c'est juste pour minimiser les dégats d'un tremblement de terre dévastateur très probable et quasiment annoncé.

Rédigé par J...

Publié dans #objets du futur

Publié le 17 Mars 2008

Après avoir vus les résultats inattendus (ici et ) d'un applet qui voulait vraiment de faire désirer, voici les résultats finalement plutôt banals qu'il a fini par donner. Plutôt banals en effet car il ne s'agit ni plus ni moins que d'un simple tri à bulle réalisé sur les lignes ou les colonnes de l'image initiale.













Publié le 13 Mars 2008

Dans le message précédent (visible en dessous ou ici), la Joconde et la Laitière (de son vrai nom « Het melkmeisje » ou « De melkmeid » de Johannes Vermeer ) se faisaient ravaler... Maintenant, elles se font massacrer. La principe est le même sauf que maintenant, les petites particules se déplacent pas toujours dans le sens du gradient, enfin, si, mais ce n'est pas le même gradient... et c'est mieux.

Mais bientôt, vous pourrez voir les vrais résultats que cet applet était sensé donner au départ... et c'est moins bien: c'est quand même constructif de subir un échec parfois...





Publié le 11 Mars 2008

Le titre est un peu provocateur mais le résultat du lynchage qu'elles viennent de subir le vaut bien. Voici 4 vidéos qui montrent ce que peut donner un automate cellulaire quand on l'applique à ces deux chefs d'oeuvre de la peinture. Les explications un peu plus bas.









Vous l'avez deviné, il s'agit de Processing... L'applet n'est pas en ligne car il est plutôt lent et les vidéos sont plus intéressantes. Le principe est plutôt difficile à expliquer car l'idée de base n'a pas marché (enfin, si, mais les vidéos ne sont pas prêtes). En gros, les images originales sont reconstruites à partir de grosses particules, qui vont ensuite vivre leur vie en glissant sur les gradients de couleurs. Et quand on change le sens des déplacements, l'image se remplit de ses tons sombres ou de ses tons clairs, d'où les 4 vidéos. Le résultat est encore mieux lorsqu'on ajoute un peu d'anisotropie dans le code, mais cela, c'est pour un autre post. Affaire à suivre...