Publié le 11 Octobre 2009

Si les hymnes européen et américain permettaient de générer de bien belles couleurs, le résultat qu'ils fournissaient était plutôt brouillon, pour ne pas dire bordélique. Difficile dans ces cas-là de bien comprendre l'association qui peut exister entre une note de musique et une couleur... Donc voici, tout spécialement dédicacé à I... (voir les commentaires dudit article), un nouvel essai réalisé avec le fameux prélude de Bach. Les avantages de ce morceau sont multiples pour la visualisation qu'on tente de faire ici:
- tout d'abord, il est joué au piano, sans orchestre, ce qui permet de bien distinguer les différentes notes de la séquence.
- et surtout, il ne fait intervenir qu'un nombre restreint de notes, mais dont les conjugaisons donnent une multitude de possibilités.

Et cela se voit tout de suite sur l'image. On distingue parfaitement les répétitions, les transitions et on voit même la force avec laquelle les cordes sont frappées. C'est magnifique, oh oui, c'est magnifique !



Et voici en cadeau, quelques images extraites tout au long du morceau:






PS: la synchronisation n'est pas parfaite, mais il faut reconnaitre que c'est super pénible à faire avec Virtualdub...

Publié le 5 Octobre 2009

Dans des articles récents dédiés à la musique cachée des grands peintres et la musique cachée de l'Op-art, on a vu comment une image pouvait être transformée en une musique. Dans un commentaire, un habitué du Youtube à J... a demandé à voir ce que donne la transformée inverse, à savoir quelles sont les couleurs que génère une musique. Sitôt dit, sitôt fait, J... a écrit le code correspondant (c'est quand même vachement bien Processing !).

Mais le résultat est plutôt décevant... Et oui, transformer une musique en images ou en couleurs, ca se fait depuis 50 ans: c'est le principe de l'equaliseur. Et depuis le développement du multimédia, c'est ce que font tous les économiseurs d'écran des logiciels d'écoute de musique... Mais bon, puisque la question a été posée, voici le résultat. Ici, l'hymne européen et l'hymne américain sont comparés. Ils ont été traités avec le même code et il est très surprenant de voir que les couleurs générées sont effectivement différentes.



Certes, ces deux hymnes sont très différents:
- l'hymne européen joue essentiellement avec les cuivres, les violons et quelques hautbois (??? J... voit mieux les couleurs qu'il n'entend les instruments...)
- l'hymne américain joue aussi avec des cuivres et des violons, mais il contient beaucoup plus de percussions et quelques envolées lyriques de harpes.

Mais ils ont quand même de nombreux points communs: la base cuivres et violons est dominante. Mais pourtant, ils ont des couleurs différentes: l'européen est bleuté alors que l'américain est oranger...

Etrange, affaire à suivre...

PS: Pourquoi avoir choisi les hymnes européen et américain ? Et nianiania et nianiania... Parce que ca représente 800 milions de visiteurs potentiels et que J... n'a trouvé ni l'hymne du Turkménistan oriental ni celui de la Nouvelle Papouasie.