Publié le 18 Avril 2010

Shinjuku est un des quartiers les plus connus de Tokyo et un des plus fréquentés, mais il est coupé en deux zones très différentes. Les photos ci-dessous montrent le côté Ouest de Shinjuku (on verra l'est plus tard). Cette partie est essentiellement un quartier d'affaires où les tours des grandes entreprises cotoient les batiments des grandes administrations (mairie, gouvernement régional...).

 

tours shinjuku

Tokyo Mode Gakuen Coccoon Tower

 

mairie

gouvernement

La Tour du gouvernement métropolitain de Tokyo.

 

reflet

gouvernement loinLa Tour du gouvernement métropolitain de Tokyo.


rue shinjukuTokyo Mode Gakuen Coccoon Tower

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 16 Avril 2010

Si Tokyo vu d'en haut au crépuscule vous a plu, vous allez tomber avec Tokyo de nuit. Cette ville-monde, déjà impressionnante de jour, est encore plus étincelante lorsque toutes ses tours s'illuminent de mille feux. Juste après que le soleil se soit couché derrière le Mont Fuji, les tours de bureau sont encore éclairées de leur lumière blafarde et les tours d'habitation s'allument progressivement de touches colorées. A l'horizon, sur des dizaines de kilomètres, les spots rouges de signalisation donnent à l'ensemble un petit côté sapin de noël.

 

nuit1c

nuit3

nuit4

tokyotowernuit2

La fameuse tour de Tokyo.

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 15 Avril 2010

Si vous allez faire du tourisme à Tokyo et voir la ville d'en haut après le coucher du soleil, vous aurez peut-être envie de ramener une photo comme celle ci-dessous: un truc pas trop moche, loin d'être parfait parce que vous ne savez pas régler votre appareil, mais suffisamment flashy pour vous dire "Bah elle est pas mal ma photo!"

 

nuit1cL'image que vous aimeriez obtenir (Cliquez pour l'agrandir).

 

Malheureusement, pour les raisons indiquées ci-dessus, vous n'arrivez pas à faire cette bonne photo (tout est relatif) et vous n'obtenez que l'espèce de chose ci-dessous:

 

nuitoriginale

La seule photo potable que vous avez obtenue.

 

De très loin, ça se ressemble, mais de près, il y a plein de défauts:

- un gros reflet bleuté en plein milieu (le pull du photographe),

- un autre reflet orange à gauche (la moquette de la plate-forme d'observation),

- du bruit un peu partout et surtout dans le ciel,

- des couleurs violettes et vertes à droite,

- des immeubles à moitié roses à droite,

- bref, plein de choses à faire.

 

Il faut donc enlever tout ça: prévoyez deux heures si vous n'êtes pas un pro.

 

Pour les reflets: traitez-les l'un après l'autre. Sélectionnez la zone, désaturez, assombrissez, plusieurs fois par étape en adaptant la sélection. Puisqu'une partie des contrastes a disparu et que les augmenter donne un résultat pourri, il faut reconstruire les zones sombres, surtout les toits, et rajouter des fenêtres, des détails et des défauts. Le résultat n'est pas "photographique", mais n'est pas flagrant non plus.

 

Pour les reflets roses à droite, changer les couleurs par zone est un peu trop long et crée des bordures internes artificielles. Le mieux au final est de désaturer le rose de l'image en jouant sur les nuances et d'assombrir ou recaler ensuite globalement la zone par touches successives.

 

Pour le ciel, floutages et assombrissements progressifs par zones ajustables.

 

Pour le halo blanchâtre, un duplicata du calque, flouté et transparent superposé en lumière douce.

 

Pour les petites étincelles rouges, un nouveau calque avec des points rouges ajoutés manuellement, le tout avec un effet étincellant adapté, et le calque superposé en transparence.

 

La prochaine fois, vous acheterez une carte postale...

Rédigé par J...

Publié dans #photomontages

Publié le 14 Avril 2010

Pas de long discours aujourd'hui, juste quelques photos de Tokyo vu d'en haut. Plus précisément du 40ème étage de la tour 5 du World Trade Center, à côté de la gare d'Hamamatsucho. Les photos réelles sont plus grandes, il suffit de cliquer dessus pour les voir.

 

tokyotowersunsetLa tour de Tokyo, à l'ouest du World Trade center dans la lueur du soleil couchant (cliquez pour agrandir).

Normalement, on devrait apercevoir le Mont Fuji vers le Sud, mais l'appareil n'est pas assez puissant.

 

carrefourcielLe carrefour de Daimon au pied de la Tour du World Trade Center (cliquez pour agrandir).

 

horizonbaieUn panorama vers le sud-est et le port. Au-delà du port se trouve la baie de Tokyo qui fait 50 km de long sur 20 km de large ! C'est 10 fois la rade de Brest avec un goulet 5 fois plus large pour les connaisseurs... (Cliquez pour agrandir, ca vaut le coup.)

 

immeublesQuelques immeubles résidentiels au nord-est du World Trade Center.

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 12 Avril 2010

Il y a tellement de choses incroyables à voir à Tokyo qu'il vaut mieux garder le meilleur pour la fin: nous allons donc commencer cette promenade par la Tokyo Tower, et nous finirons sans doute à Akihabara. Donc, la Tokyo Tower...

 

"La tour de Tokyo ? ", me direz-vous. "Oui mais laquelle, il y en a tellement !". "Oui, vous avez parfaitement raison", répondit-il d'un ton docte.

 

En effet, si on en croit le site Skyscraperpage.com, Tokyo dénombre plus de 2200 immeubles de plus de 12 étages et les plus hauts culminent à 250 mètres. Ce n'est pas très haut mais il y en a plein, donc ca se voit tout de suite. Malgré ces immeubles très hauts, il y a quand même une tour qui les dépasse tous (enfin pour l'instant): c'est la Tokyo Tower.

 

La Tokyo Tower (voir photo ci-dessous) est une sorte de Tour Eiffel rouge et blanche avec un batiment en dessous... (la suite sous la très grande photo)

 

tourtokyo3

 

Vue d'en bas, on peut même dire qu'elle est très moche:

- elle est rouge flashy, sans doute de peur qu'on ne la voit pas,

- elle a plein de pustules sur le cou, parce qu'à la base, c'est quand même une tour de télévision,

- elle trône au-dessus d'un batiment miteux aux allures militaires entouré de parkings même pas classieux,

- et le quartier autour est pas terrible: il y a bien un petit parc juste en dessous, mais on n'a pas vraiment envie d'y rester pour contempler cette grande rougeaude.

 

Bref, le déplacement ne vaut pas vraiment le déplacement (hum hum...).  

 

Sauf que, cette Tokyo Tower va très bientôt se faire voler la vedette par sa petite soeur qui sera bientôt sa très grande soeur. Comme le montre le diagramme ci-dessous (merci SkyscraperPage.com de ne pas permettre d'embedder vos diagrammes...), les japonais sont en train de construire le Tokyo Sky Tree qui n'aura pas de branches et qu'ils auraient donc dû appeler le Tokyo Sky Bamboo, mais non ils l'ont appelé Sky Tree...

 

Du haut des ses 630 mètres, ce colosse aux pieds sismiques sera deux fois plus grand que le reste de la ville. Si vous voulez aller voir l'avancement des travaux, vous pouvez aller sur Google Maps, mais leurs cartes sont tellement peu à jour que le chantier n'avait pas encore commencé, ou vous pouvez aller sur le forum de Skyscraperpage.com, qui est régulièrement remis à jour.

 

tokyotowers

courtesy: skyscraperpage.com.

Rédigé par J...

Publié dans #objets du futur

Publié le 11 Avril 2010

Comme promis après notre dernière promenade nocturne dans les rues de Kyoto, nous voici désormais sur la route de Tokyo ! Et pour y aller, le plus rapide consiste à prendre le Shinkansen, le TGV japonais à bec de canard (oui, la locomotive du Shinkansen a un bec de canard). Voici juste en dessous la vidéo de ce voyage de 2 heures réduit en trois minutes. Et pour ceux qui n'auraient pas la patience de tout regarder, voici en dessous quelques images montrant des particularités du parcours.

 

 

Rien de bien particulier à voir sur cette image à part ce magnifique camion d'un bleu que certains diraient plus bleu que le bleu le plus bleu, que le bleu de tes yeux, plus bleu que le bleu des cieux...

 

bscap0001

Plus facile à voir, voici des plantations de thé: ces rangées d'arbustes parfaitement alignés et parfaitement taillés sont des plants de thé.

 

bscap0002

Quasiment impossible à repérer sans visionner la vidéo image par image, voici un superbe panneau "Jesus Loves You".

 

bscap0000

Même à 300 km/h, le Mont Fuji est tellement grand (3770 m juste au bord de l'eau) qu'on a largement le temps de le voir, mais pour le voir encore un peu, le revoici en image:

 

bscap0003

Et pour finir ce petit voyage, voici une dernière surprise cachée entre deux immeubles: Godzilla ! Incroyables, ces japonais !

 

bscap0004 godzilla

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 5 Avril 2010

Décidément, c'est difficile de quitter de Kyoto ! Heureusement qu'il y a la technologie du 21ème siècle pour continuer le voyage. Donc, pour ceux que ça intéresse, voici ci-dessous des images de webcams captées en live dans la région de Kyoto. Bien sûr, elles n'apparaîtront pas ici comme des vidéos, mais si vous rechargez la page, vous verrez peut-être une différence. Certaines sont assez lentes, donc il est préférable de mettre cette page dans vos liens et de revenir plus tard pour voir le soleil se coucher. N'oubliez pas qu'il y a 7 heures de décalage avec le Japon.

 

http://www.shokoku-ji.or.jp/kinkakuji/webcam/hugesize.jpg

 

http://www.shokoku-ji.or.jp/ginkakuji/webcam/full.jpg

 

http://www.koka.ac.jp/ecis/still.jpg

 

http://www15.ocn.ne.jp/~obayashi/cam08.jpg

 

http://www15.ocn.ne.jp/~obayashi/cam11.jpg

 

http://www.eonet.ne.jp/~blackriver/a000.jpg

 

http://61.115.78.205/record/current.jpg

 

http://www.salon-net.org/realtime100.jpg

 

http://www.kcg.ac.jp/daimon/current.jpg

 

http://130.54.34.60/-wvhttp-01-/GetOneShot?image_size=320x240&REQUEST_ID=1270431956578

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 5 Avril 2010

Ca y est, notre petite escapade à Kyoto tire à sa fin, demain nous partirons pour Tokyo. Mais avant de partir, refaisons donc un dernier tour de la ville, mais cette fois, de nuit. Ca vaut aussi le détour. Ne vous attendez pas à des monuments historiques éclairés de toute leur splendeur: vous ne verrez rien de tout ça, juste des rues, la vie de tous les jours, la ville telle que les Kyotoïtes la vivent.

Tout d'abord, commençons par un endroit que vous connaissez déjà si vous avez suivi les escapades précédentes: il s'agit de Shijo Dori, le grand boulevard au nom trop facile à retenir qui passait juste à côté de l'hôtel. Cette première photo vous montre Shijo Dori de l'angle avec Nishijo Dori. Derrière vous, il y a un MacDo, et au deuxième étage une librairie qui ne vend pas que des mangas. Si vous regardez bien la photo, vous allez retrouver un condensé de notre périple:

- au premier plan, des vélos...

- tout à droite et tout à gauche, des poteaux électriques avec leurs fils et leurs transformateurs...

- mais surtout, en plein milieu, à l'arrière plan, visible entre la voiture blanche et le taxi jaune (à porte automatique, on n'en a pas parlé), éclairée par deux projecteurs qui semblent former un V, il y a une boulangerie. Que dis-je, LA boulangerie, devant laquelle s'est terminée notre excursion dans les ruelles de Kyoto sur Google Street.

 

shijo dori

Une autre étrangeté dont on n'a pas eu le temps de parler, ce sont les salles de pachinko. La deuxième photo ci-dessous en montre justement une: le LUCKY ! On est toujours au même endroit sur Shijo Dori, d'ailleurs vous reconnaissez la boulangerie en bas à droite. Donc, revenons-en au pachinko. Comme Wikipedia l'explique si bien, le pachinko est un jeu qui ressemble à une machine à sou où des billes métalliques tombent à travers plein d'obstacles qui déclenchent des mini-jackpots qui vous font gagner des billes. Ce n'est pas un jeu d'argent, puisque vous pouvez seulement gagner des lots. Apparemment, un japonais sur 4 y joue régulièrement. Ce n'est pas surprenant vu qu'il y a des salles de pachinko partout en ville et qu'elles comptent des dizaines de machines.

Par contre, ce que Wikipedia ne dit pas, c'est le volume sonore qui règne dans ces salles: c'est l'enfer ! Imaginez des millions de billes tombant en même temps sur des clous métalliques et rebondissant de clous en clous sans arrêt. Ajoutez à cela la musique que fait chaque machine avec ses bip-bip, ses pinpons et autres turlututus et vous pouvez vous faire une petite idée de la cacophonie ambiante. Le niveau sonore frôle très probablement les 110 ou 120 décibels. Si vous n'êtes pas habitué ou sourd, vous risquez vraiment de devenir fou dans ces salles: c'est réellement oppressant ! Tout bon touriste se doit d'aller y faire un tour et d'en ressortir aussitôt de peur d'y laisser un tympan.

 

pachinko boulangerie

 

Comme le montre la photo ci-dessous, les petites rues de Kyoto restent agitées jusque tard le soir. Dans tous les petits quartiers, on peut trouver des épiceries 24/24 qui vendent tout ce qui se mange, se boit, se lit, se regarde, s'écoute et se fume.

 

petiite rue

 

Et forcément au détour d'une de ces ruelles on retrouve un magasin de mangas où il est conseillé aux touristes délicats de ne pas s'aventurer dans les étages si les indications ne sont pas assez claires au pied des escalators...

 

librairie manga

 

Pour finir cette dernière déambulation Kyotoïte, voici une dernière vue de nuit prise de la chambre d'hôtel. Il est tard le soir, les épiceries sont encore ouvertes, les voitures circulent sur Shijo Dori, les climatiseurs de la tour d'en face tournent à plein régime: ils servent sans doute à maintenir au frais la collection d'alcool que le locataire du septième étage exhibe à sa fenêtre... A bientôt, Kyoto !

 

vue hotel

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 4 Avril 2010

Parmi tous les temples qu'il y a à Kyoto, il en est un qu'il ne faut pas rater: le kinkaku-ji ou pavillon d'or. Situé au nord-ouest de la ville dans un grand parc aux chemins sinueux, le pavillon d'or se trouve sur une petite île au milieu d'un lac. Depuis 800 ans, il y a toujours eu un pavillon sur cette île et celui qui y trône aujourd'hui est la reconstruction du pavillon original qui a entièrement brûlé en 1950 suite aux délires d'un moine fou.

En fait, ce pavillon n'est pas le temple, mais juste une résidence d'agrément de ses riches occupants. Pendant les 800 ans de son histoire, le pavillon a transité de clans familiaux en dynasties de shoguns. Les quelques grandes étapes sont expliquées sur Wikipédia. En fait, le vrai temple est le Rokuon-ji, situé juste à côté du lac, mais qui n'intéresse personne puisqu'il ressemble à un temple comme les autres alors que le pavillon d'or est recouvert de six couches d'or pur... Bien sûr, le public n'y a pas accès et on comprend bien pourquoi. En plus, il fait partie du patrimoine de l'UNESCO.

 

kinka1

 

Si vous voulez en voir un peu plus sur le Kinkaku-ji, voici le lien vers Google Maps, avec les photos prises par les touristes. La visite virtuelle est assez décevante puisque les photos sont toutes les mêmes. En effet, le parcours dans le parc est fléché et il est interdit de sortir du sentier. Le chemin passe effectivement près du lac où se trouve le pavillon d'or, mais le lac est aussi entouré d'arbres, et il n'y a que 3 ou 4 endroits d'où l'on peut faire des photos correctes. C'est pour cela que tout le monde prend les mêmes photos. Une visite beaucoup plus complète (mais en anglais) est visible ici.

En ce qui concerne les photos, faisons le calcul: pendant les 10 minutes que J... a passé autour du lac, il a pris 6 photos du pavillon d'or. Il y avait à ce moment précis une bonne centaine de personnes autour du lac, ca fait environ 200 photos en 10 minutes. Puisque le site est ouvert de 9h00 à 17h00 (site), ça fait 8 heures par jours, donc 48 créneaux de 10 minutes, soit un total de 9600 photos par jour ! Comme c'est ouvert toute l'année, ça fait 3 500 000 photos par an. A raison de 700 kilooctets par photo, ça fait 2 450 000 Megaoctet de photos par an ! soit 2450 Teraoctet d'espace disque chaque année uniquement pour que tout le monde ait la même photo !!!

 

kinka2

 

Ce qui est dommage, ce n'est pas que l'on mobilise des camions entiers de disques durs pour une seule photo, c'est que personne ne voit les détails intéressants. Et parmi ces détails, il y a le phoenix doré qui surplombe le pavillon. Il faut avoir un bon appareil pour le prendre en photo, mais ce volatile vaut vraiment le détour. Il y a très peu de bonnes photos de ce coq aux faux airs de dragon, donc voici un lien vers une image qui le montre très bien.

 

kinka3

 

Et si vous voulez scotcher un peu, voici l'image de la webcam du pavillon d'or (renouvelée toutes les 5 minutes) et n'oubliez pas qu'il y a sept heures de décalage avec le Japon (quand il est minuit ici, il est 7h00 du matin là-bas):

 

http://www.shokoku-ji.or.jp/kinkakuji/webcam/hugesize.jpg

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 4 Avril 2010

Dans une ville de plusieurs millions de personnes, étalée sur des kilomètres carrés, il est primordial qu'il y ait des parcs et des jardins pour que les gens puissent avoir l'impression de respirer de temps en temps. Le Japon ne fait pas exception à cette règle et les villes regorgent de parcs plus ou moins grands ou chacun peut se promener, s'allonger au soleil ou pique-niquer.

 

La rivière de Kyoto

 

Les 3 photos ci-dessous présentent la rivière qui passe à l'est du centre de Kyoto. Ce n'est pas un gros fleuve, mais une petite rivière assez marécageuse. L'espace de part et d'autre de la rivière est très large et des chemins de promenade sont aménagés mais très sommairement: pas de béton, que de la terre battue. Quant aux marécages, ils sont un vrai milieu sauvage, on y voit beaucoup d'espèces qu'on ne voit jamais dans les villes européennes. Il faut dire aussi que les oiseaux au Japon sont assez différents des nôtres.

 

pont et voitures

 

riviere1

 

heron

 

Les parcs autour des temples

 

La plupart du temps, les parcs que l'on trouve en ville dépendent d'un temple ou de plusieurs. Et dans ce cas, on distingue deux types de parcs:

- ceux qui sont interdits au public: ces jardins sont toujours magnifiques et impeccablement entretenus. Il n'y a pas un brin d'herbe qui dépasse, il y a des fleurs partout, les arbres (façon bonzaïs géants) sont parfaitement taillés, des bassins sont reliés par des canaux qu'on traverse sur des petits ponts de pierre. Des îles ornées de sculptures de pierre décorent un peu plus l'ensemble. Des poissons immenses vivent dans les bassins où des oiseaux bizarres viennent se désaltérer. Au sein des temples, il y a aussi les jardins zen, avec leurs cailloux ratissés en forme de vagues ou de cercles concentriques.

- ceux où le public peut se promener: ceux-là n'ont généralement rien à voir avec les premiers. Très souvent, ce sont des parcs minimalistes: de grandes pelouses d'herbe rase ou de mousse plantées de quelques grands arbres et c'est tout. Les hérons ont été remplacés par des corbeaux qui se battent et mitraillent les passants. Les poissons des bassins sont beaucoup plus petits. Ces parcs n'ont pas vraiment d'intérêt esthétique, ils sont juste fonctionnels: ce sont des mètres carrés d'espace vert où les enfants peuvent jouer à la balle.

 

parckinkakuji1

 

parckinkakuji2

 

jardin public2

 

jardin public1

 

Les jardins privés

 

Comme pour les parcs, les jardins privés sont du domaine du jardin secret: parfaitement entretenus, arbres taillés, petites allées de pierre, lumière d'ambiance, éclairages nocturnes, pierres ornementales, etc. Mais les jardins les plus intéressants sont ceux qui se trouvent devant les maisons, dans les quartiers où il n'y a pas de place pour avoir un vrai jardin. A même la rue, les gens s'organisent des jardins verticaux en accrochant des pots, en les entassant et font pousser des plantes grimpantes sur le pas de leur porte. Certaines devantures sont impressionnantes de fleurs décoratives et de plantes aromatiques.

 

jardin1

 

jardin2

 

maison1

Rédigé par J...

Publié dans #général