Tremblement de couleur

Publié le 6 Février 2006

Voici les résultats d'un autre sketch Processing. Le principe est proche de la moisissure psychédélique: la mécanique est un automate cellulaire qui sert normalement à représenter les lois de fréquence des tremblements de terre, mais ici il est poussé à l'extrême. Des tremblements de terre sont déclenchés aléatoirement à chaque instant. L'onde de choc de chaque tremblement fait se propager la couleur de l'épicentre, avec toujours un peu de variabilité de la couleur.

Au début, le terrain est tout blanc, la couleur apparaît au fur et à mesure des propagations et des déclenchements. Ensuite, on voit des zones devenir très grandes et parfois, un petit îlot de couleur perdu au milieu de nulle part se met à grandir et écrase toutes les autres couleurs. Les zones ainsi apparaissent et disparaissent...

L'applet est visible ici.

En cas de problème, laissez un commentaire sur la mini FAQ.

Rédigé par J...

Publié dans #dessins

Commenter cet article