Parcs et jardins de Kyoto

Publié le 4 Avril 2010

Dans une ville de plusieurs millions de personnes, étalée sur des kilomètres carrés, il est primordial qu'il y ait des parcs et des jardins pour que les gens puissent avoir l'impression de respirer de temps en temps. Le Japon ne fait pas exception à cette règle et les villes regorgent de parcs plus ou moins grands ou chacun peut se promener, s'allonger au soleil ou pique-niquer.

 

La rivière de Kyoto

 

Les 3 photos ci-dessous présentent la rivière qui passe à l'est du centre de Kyoto. Ce n'est pas un gros fleuve, mais une petite rivière assez marécageuse. L'espace de part et d'autre de la rivière est très large et des chemins de promenade sont aménagés mais très sommairement: pas de béton, que de la terre battue. Quant aux marécages, ils sont un vrai milieu sauvage, on y voit beaucoup d'espèces qu'on ne voit jamais dans les villes européennes. Il faut dire aussi que les oiseaux au Japon sont assez différents des nôtres.

 

pont et voitures

 

riviere1

 

heron

 

Les parcs autour des temples

 

La plupart du temps, les parcs que l'on trouve en ville dépendent d'un temple ou de plusieurs. Et dans ce cas, on distingue deux types de parcs:

- ceux qui sont interdits au public: ces jardins sont toujours magnifiques et impeccablement entretenus. Il n'y a pas un brin d'herbe qui dépasse, il y a des fleurs partout, les arbres (façon bonzaïs géants) sont parfaitement taillés, des bassins sont reliés par des canaux qu'on traverse sur des petits ponts de pierre. Des îles ornées de sculptures de pierre décorent un peu plus l'ensemble. Des poissons immenses vivent dans les bassins où des oiseaux bizarres viennent se désaltérer. Au sein des temples, il y a aussi les jardins zen, avec leurs cailloux ratissés en forme de vagues ou de cercles concentriques.

- ceux où le public peut se promener: ceux-là n'ont généralement rien à voir avec les premiers. Très souvent, ce sont des parcs minimalistes: de grandes pelouses d'herbe rase ou de mousse plantées de quelques grands arbres et c'est tout. Les hérons ont été remplacés par des corbeaux qui se battent et mitraillent les passants. Les poissons des bassins sont beaucoup plus petits. Ces parcs n'ont pas vraiment d'intérêt esthétique, ils sont juste fonctionnels: ce sont des mètres carrés d'espace vert où les enfants peuvent jouer à la balle.

 

parckinkakuji1

 

parckinkakuji2

 

jardin public2

 

jardin public1

 

Les jardins privés

 

Comme pour les parcs, les jardins privés sont du domaine du jardin secret: parfaitement entretenus, arbres taillés, petites allées de pierre, lumière d'ambiance, éclairages nocturnes, pierres ornementales, etc. Mais les jardins les plus intéressants sont ceux qui se trouvent devant les maisons, dans les quartiers où il n'y a pas de place pour avoir un vrai jardin. A même la rue, les gens s'organisent des jardins verticaux en accrochant des pots, en les entassant et font pousser des plantes grimpantes sur le pas de leur porte. Certaines devantures sont impressionnantes de fleurs décoratives et de plantes aromatiques.

 

jardin1

 

jardin2

 

maison1

Rédigé par J...

Publié dans #général

Commenter cet article

Bernard 04/04/2010 21:06


Merci pour cette visite des parcs et jardins ( et des temples précédemment). C'est passionnant et cela donne envie d'y aller.