Publié le 18 Juillet 2010

Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin: cette petite escale à Hong-Kong est terminée, mais le voyage continue... via l'Espagne.

 

Pour résumer ce trip à Hong-Kong, vous pourrez revoir:

- les photos volées du port de Hong-Kong,

- les escalators de Hong-Kong,

- les rues de Hong-Kong,

- les tours de Hong-Kong dans la brume,

- et les deux tours de Hong-Kong.

 

Mais ce n'est pas fini en effet. Prochaine escale, l'espagne et plus précisément Tarragone et Barcelone où vous pourrez:

- vivre en semi-live la finale de la coupe du monde de foot depuis Tarragone,

- visiter les rues désertes du barri Gothic de Barcelone,

- voir les portes taggées de ce même quartier,

- contempler le chantier architectural le plus long et le plus visité au monde,

- vous délasser sur la plage,

- et apprendre qu'il est interdit de pisser dans la rue à Barcelone !

 

Mais pour vous mettre l'eau à la bouche, voici une très grande photo qui est depuis peu le nouveau fond d'écran de J... Attention, il s'agit aussi d'un jeu: un bateau est caché dans cette photo, saurez-vous le retrouver ? (le bateau, pas l'avion, l'avion, c'est vraiment trop facile...)

 

espagne ocean

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 18 Juillet 2010

Comme on l'a vu ailleurs, Hong-Kong est une ville pleine de tours. Y'en a partout, des belles, des moches, des petites, des grandes, des vertes, des bleues, des avec des néons blancs, des avec des néons de toutes les couleurs...

Mais parmi toutes ces tours, il y en a deux qui surpassent les autres: la tour 2 du Centre de finance international sur l'île de Hong-Kong à côté de Central Plaza et la tour du centre de commerce international à Kowloon de l'aure côté de la rade. Ces deux tours, de 407 et 484 mètres respectivement, se font face comme deux colosses gardant l'entrée de la baie. Distantes de deux kilomètres environ, il est assez difficile de les avoir sur la même photo surtout quand il y a de la brume. C'est pourtant l'exploit réalisé sur la première photo ci-dessous, prise depuis le chantier d'une future nouvelle arche de la défence.

Les photos suivantes les montrent séparèment ainsi que le autres tours de Hong-Kong dans la brume en fin de journée.

 

two towers

 

international commerce center

 

international finance center

 

hongkong

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 18 Juillet 2010

Hong-Kong est une ville surprenante à plusieurs titres, mais ce qui surprend le plus est l'omniprésence de tours: tours de bureau, tours d'habitation, et tours en tout genre. Il serait impossible d'en faire ici une liste exhaustive tant il y en a. La plus haute, dont on reparlera plus tard car elle aime à se faire désirer, dépasse 480 mètres. Et un petite dizaine d'entre elles dépassent la tour Eiffel.

En voici quelques-unes prises au détour d'une ballade autour de Hong-Kong central, avec à chaque fois le lien Google Street pour continuer la visite.

queenswayQueensway (Google Street)

 

 

bank of china and lippo towerBank of China and Lippo Towers (Google Street)

 

 

bank of china and cheung kong centreBank of China and Cheung Kong Center (Google Street)

 

 

international finance center2International finance center (tour 2) (Google Street)

 

 

international finance center1International finance center (tour 1) (Google Street)

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 18 Juillet 2010

Comme la plupart des villes où se joue le commerce international, Hong-Kong est un mélange de cols blancs et de cols bleus, de fourmis travailleuses et de cigales insouciantes. Les rues de Hong-Kong sont, dans le même esprit, un mélange de quartiers huppés et de quartiers populaires, d'immeubles anciens et d'immeubles modernes. Les magasins de montres, que si t'en n'as pas une à 50 ans, t'es un gros naze, côtoient les bouis-bouis où l'on vend des insectes grillés. Les supermarchés du luxe jouxtent les abattoirs de poules, les étalages de poussins morts-nés et les échoppes exclusivement consacrées aux vieilles télécommandes de télévision.

Voici une série de photos qui vous donneront un aperçu de cette ville étonnante, sans la cacophonie ni la moiteur de l'air. Pour continuer la visite, cliquez sur les liens Google Street sous les photos.

 

Daguilar street et centriumA l'angle entre D'Aguilar Street et Queen's road (Google Street)

 

queens roadQueen's road à l'angle avec Cochrane street (Google Street)


fenwick streetA l'angle de Lockhart Road et de Fenwick Street (Google Street)


immeuble

ruedumarche

Rédigé par J...

Publié dans #général

Publié le 4 Juillet 2010

Lorsque vous irez à Hong-Kong (parce que, sachez-le, vous irez à Hong-Kong), il est une excursion, qui n'apparait dans aucun guide touristique mais qui vaut son pesant de cacahuètes: les escalators !

"Quoi ca, les escalators !? J'vais pas aller à Hong-Kong pour essayer des escalators !"

Hé bien si justement, vous irez les tester car il s'agit du plus grand système d'escalators au monde ! Composé de 20 ou 30 escalators et tapis roulants successifs, ce système de transport urbain est juste délirant: il fait 800 mètres de long et permet de monter verticalement de 135 mètres, soit plus haut que le deuxième étage de la tour Eiffel. En tout, il vous faudra plus de 20 minutes pour vous laisser guider entre les immeubles, au-dessus des ruelles et des terrasses de restaurants. Pendant votre ballade, vous aurez droit à un vis-à-vis totalement voyeur sur la vie normale des gens qui habitent au premier étage... Mais une fois arrivé en haut, quelle extase !

A près de 150 mètres de haut au dessus de la baie de Hong-Kong vous pourriez vous attendre à une vue magnifique. Hé ben non, c'est raté ! Vous ne voyez rien à part des tours, des tours et des tours. Vous en voyez certaines par le dessus, car il y a encore quelques petites tours mais vous en voyez plein d'autres qui continuent encore de grimper au dessus de votre tête. Vous vous sentez petit dans cette ville, c'est horrible. Mais le plus drôle reste à venir.

 

escalator

Déçu par la vue inexistante, vous vous demandez dans quelle direction aller pour voir quelque chose. Malheureusement, la petite ruelle sombre dans laquelle se terminent les escalators n'est pas très engageante et aucune plaque de rue ne vous permet de vous situer sur votre plan. Vous vous décidez donc à rejoindre votre point de départ en redescendant par les escalators...

Mais là, vous comprenez qu'il n'y a que des escalators montants ! Pour descendre, il n'y a pas d'escalator, mais juste des escaliers... Et ca c'est moche ! Mais vous n'avez pas le choix, vous vous lancez, c'est parti, une, deux, trois, quatre, cinq... soixante-et-un, soixante-deux, soixante-trois... cent-cinquante-sept, cent-cinquante-huit, cent-cinquante-neuf... deux-cent-quatre-vingt-deux, deux-cent-quatre-vingt-trois, deux-cent-quatre-vingt-huit... ha zut m'a trompé, je re'commence... une, deux, trois, quatre, cinq... soixante-et-un, soixante-deux, soixante-trois... cent-cinquante-sept, cent-cinquante-huit, cent-cinquante-neuf... et ca n'en finit plus.

Au bout de la septième série de cinquante marches, vous commencez à sentir vos jambes devenir toutes bizarres. Elles ont chaud vos jambes ! Et vous découvrez aussi que vous avez des muscles autour du genou que vous ne connaissiez pas encore ! Si seulement ils avaient mis des toboggans, ce serait plus drôle. Mais non, ils préfèrent vous faire souffrir pour remplir leurs cliniques du sport avec des touristes aux ligaments enflammés.

Une fois arrivé au niveau du sol, vous êtes partagé entre le soulagement d'avoir achevé cet exploit koh-lantien et la rage que vous inspirent la perspective d'un indispensable retour à l'hôtel et la vue des terrasses bondées où vous aimeriez tellement vous poser cinq minutes. Terrasses remplies d'ailleurs par les dizaines de touristes eux-mêmes pris au piège avant vous, qui rigolent bien en vous voyant arriver au terminus suant à grosses gouttes.

La vie de touriste est injuste !

Rédigé par J...

Publié dans #général